33 jours au Chili : place au bilan


Pour attaquer le dernier continent que nous foulerons durant notre Tour du Monde, nous avons décidés dans un premier temps de nous rendre au Chili. Certes, nous étions déjà au Chili dès notre arrivée sur l’île de Pâques, mais cette dernière reste tout de même très éloignée des terres (3000 km tout de même).
Nous avons donc vadrouillé de Santiago à Puerto Rio Tranquilo avant de rejoindre l’Argentine… puis de nouveau le Chili ! Il faut dire que le pays à la particularité de s’étendre sur 4300 km du Nord au Sud. Nous avons opté pour l’exploration du Sud du pays, en passant par la Patagonie, jusqu’à Ushuaïa en Argentine. De là, nous avons rattraper le Nord du pays avant de retourner en Chili pour nous attaquer à la région de San Pedro de Atacama.
Au final, le Chili nous aura fait rêver pendant un peu plus de 3 semaines. Allez, on vous raconte !

Los favoritos ! Nos coups de cœur au Chili

L’île de Chiloé : une étape bienvenue

Peu de temps après notre arrivée à Santiago au Chili, nous avons fait le choix de nous rendre une semaine sur l’île de Chiloé. Quelques jours auparavant, nous étions encore dans la région de Los Lagos et le temps était venu de planifier la suite de notre itinéraire. En consultant l’excellent blog voyage des BloupTrotters, nous avons découverts les différentes possibilités permettant de rejoindre la Patagonie. L’île de Chiloé, ou le temps semble s’être arrêté, était l’une d’entre elle et nous à vite fait de l’œil.
Après toutes ces aventures, il faut dire que ces périodes de répit sont de plus en plus appréciable. C’est donc le cœur léger que nous nous sommes rendus chez Sebastian, notre hôte, pour profiter de l’ambiance paisible de l’île. Situés à proximité du centre-ville de Castro, la capitale de l’île, nous avons également pu découvrir les magnifiques églises en bois qui forgent la réputation des environs.
L’île de Chiloé nous aura ainsi fait forte impression, et se retrouve donc tout naturellement parmi nos coups de cœur.

Les blancs paysages de la Patagonie

Ah, la Patagonie ! Vous avez sans doute entendu parlé de cette région et quelques cartes postales doivent même vous apparaître à l’évocation de ce nom. La région, commune au Chili et à l’Argentine, est sans doute notre plus beau coup de cœur de ces dernières semaines. C’est à Coyhaique et Puerto Rio Tranquilo, porte d’entrée de la Patagonie, que le charme commencera par opérer. Alors que l’Australie nous à ouvert l’appétit avec les différentes randonnées que nous avons pu y réaliser, la Patagonie fait, quant à elle, office de plat de résistance ! Et à l’image de la gastronomie du pays, on ne peut pas dire que nous n’avions rien à nous mettre sous la dent 😉
Partis de l’île de Chiloé, nous avons rejoins Coyhaique avec l’intention de profiter des circuits de randonnées du parc national le temps d’une journée. C’est ensuite avec difficulté que nous avons pris la route vers Puerto Rio Tranquilo, mais avons pu compter sur l’aide de Gabriela, propriétaire de l’auberge dans laquelle nous avons séjourné à Coyhaique.

C’est donc dans la petite ville de Puerto Rio Tranquilo que se poursuivra notre aventure. Alors que la route pour y parvenir, la célèbre Carretera Austral nous avait déjà laissé sans voix la veille, le glacier Exploradores ainsi que les Capillas de marmol nous émerveillerons à leurs tours. Que ce soit au détour d’un lac, en excursion sur un glacier ou encore sur un bateau naviguant au beau milieu de véritables cathédrales de marbres, la Patagonie nous laissera de très beaux souvenirs et place la barre très haute pour la suite de nos vadrouille.

Marcher sur la Lune à San Pedro de Atacama (ou presque…)

Après avoir fait étape à Salta en Argentine, nous avons fait notre retour au Chili à San Pedro de Atacama. Située en plein désert d’Atacama, San Pedro nous a attiré pour ses paysages irréalistes de la Valle de la Luna. Une excursion d’une journée à vélo dans cette vallée aura suffit pour que la magie des lieux opère.
Mais la petite ville à bien d’autres atouts et nous en profiterons notamment pour découvrir la Lune d’un peu plus près lors d’un tour astronomique. San Pedro de Atacama dispose effectivement de conditions plus que favorables pour observer le ciel étoilé à la nuit tombée. Une chance que nous ne manquerons donc pas.

Enfin, nous profiterons des auberges et restaurants du coin pour nous ressourcer avant de prendre la route vers la Bolivie, notre prochaine destination. Et quelle route ! En effet, nous avions décider de notre venue à San Pedro de Atacama pour une autre raison. Alors qu’il est possible d’explorer le Salar d’Uyuni depuis Uyuni ou Tupiza en Bolivie, San Pedro de Atacama fait office d’alternative. Pourquoi se rendre en Bolivie pour débuter cette excursion alors qu’elle nous permettrait par la même occasion de rejoindre notre prochaine destination ? Nous avons donc pris un peu de temps sur place pour trouver l’agence qui nous offrira une excursion que nous ne serons pas prêt d’oublier. Mais ça, on en parlera dans un article consacré au Salar d’Uyuni, alors il va falloir faire preuve de patience 😉

La gastronomie au Chili

SI on vous dit empanadas, ceviche ou encore pastel de choclo, ça vous parle ? Soyons franc, nous vous aurions répondu par la négative avant notre arrivée au Chili. Mais après avoir sillonné le pays pendant près d’un mois, on peut vous dire que ces spécialités nous mettent en appétit rien qu’à l’évocation de leur nom. Alors oui, certains de ces plats sont plutôt gras… mais que c’est bon ! Que ce soit sur le pouce dans la rue, cuisinés par nos soins ou encore dans de sympathiques restaurants, les plats que nous avons pu découvrir au Chili nous ont globalement ravis ! C’est donc avec grand plaisir que nous découvrons ce à quoi devrait plus ou moins ressembler notre alimentation pour les quatre mois à venir. Viva Chile !

Nos autres découvertes

Si nos coups de cœur ont l’avantage de plutôt bien résumé notre impression globale du pays, il faut avouer que parcourir le Chili durant près d’un mois nous aura bien entendu permis de découvrir bien d’autres lieux.
Arrivés à Santiago, nous nous sommes d’ailleurs très rapidement rendus à Valparaiso situé non loin de là. Et bien que nous n’y consacrerons pas d’article, sachez que la ville mérite que l’on s’y attarde. Et pour cause, si Valparaiso a su nous charmer avec ses quartiers hauts en couleurs, c’est surtout le street art, omniprésent, qui nous fera forte impression. C’est donc avec notre âme d’enfants que nous prendrons un plaisir certain à nous perdre de ruelle en ruelle pour y découvrir les incroyables talents d’artistes venus des quatre coins du globe. La ville est donc un véritable musée à ciel ouvert avec pour seul limite notre curiosité !

A l’inverse de Valparaiso, la région des lacs que nous découvrions par la suite en séjournant 5 jours à Pucon ne nous aura pas réellement convaincu. Le lac Caburgua sera notre première déception. Très fréquenté par les touristes, Caburgua n’en reste pas moins un lac sans réelle surprise. Et à cette époque de l’année, les seuls touristes présents nous ressemblaient étrangement… En soit, Caburgua est sûrement une étape sympathique pour se relaxer le temps d’une journée, mais ne vous attendez pas à mieux au risque d’être déçu comme nous avons pu l’être.
Autre déception : le parc national de Huerquehue. Accessible en bus depuis Pucon, le parc nous promet une très belle randonnée avec de nombreux points de vue sur les lacs du coin. Seulement voilà, les conditions météorologiques feront que nous serons contraint de faire demi-tour après quelques heures de marche. La neige et la glace ne nous permettent effectivement pas de nous aventurer plus loin sans risquer une chute, que nous préférons éviter. Nous n’aurons donc pas l’occasion d’apercevoir certains lacs, rendant la randonnée beaucoup moins intéressant. Bien que nous ne soyons peut-être pas très objectifs concernant ces déceptions, la région des lacs n’en reste pas moins une étape qui ne marquera pas nos esprits. Qu’à cela ne tienne, le Chili possède bien d’autres facettes !

Nos conseils pour voyager au Chili

Amateur de randonnées ou d’empanadas (ou les 2), voici tous nos précieux conseils si tu veux toi aussi te rendre au Chili… con carne (cette blague était minable, mais on était obligé, sorry…)

  • Comme beaucoup d’autres destinations, il vaut mieux se renseigner avant de partir sur la période et le climat afin d’éviter toute surprise. Notre traversée en ferry depuis l’île de Chiloé en est un bon exemple. Alors que nous espérions découvrir les fjords, nous ne verrons rien de tout ça à cause du temps couvert. 30h de traversée pour du brouillard, vous serez d’accord pour dire qu’il y à mieux !
  • Si comme nous, vous avez l’intention de traverser la Patagonie jusqu’à rejoindre Ushuaïa, nous vous conseillons là aussi de bien vous renseigner sur la période de l’année. En effet, nous avons eu la mauvaise surprise de ne pouvoir compter sur aucun bus durant 3 jours, fête nationale oblige. Dans ce genre de situation, cela peut vite devenir compliquer si cela chamboule les plans pour la suite (et nous savons bien de quoi nous parlons 😉
  • SI vous envisagez de vous rendre au Salar d’Uyuni, on ne peut que vous conseiller de partir depuis San Pedro de Atacama. Et pour les plus curieux d’entre vous, on vous donne même le nom de l’agence qui nous a offert une expérience inoubliable durant 3 jours : Estrella del Sur
  • Allez, on reste dans les bons plans, côté glacier cette fois. Envie de fouler la glace ? On ne peut là aussi que vous recommander l’agence Huente Co, à Puerto RIo Tranquilo, qui nous aura donné entière satisfaction quand à cette journée passé sur le glacier
  • Promis, nous n’avons aucun partenariat, mais impossible de ne pas vous parler de l’auberge Huella Patagonia Alojamientos à Coyhaique. Gabriela et son mari sont vraiment adorables, faisant tout pour que l’on se sente comme à la maison… et ça marche !
  • Enfin, n’hésitez pas à vous perdre dans les rues de Valparaiso, ainsi que d’envisager un détour sur l’île de Chiloé. Ces deux étapes se sont révélés surprenantes et nous tenions donc à vous en faire part

Notre budget pour 33 jours d’aventures au Chili

Et l’argent dans tout ça ? Allez, on ne change pas nos habitudes et on vous dit tout ! Voici notre budget après 33 jours passés a explorer le pays.

Budget du Chili pour 33 jours

Une fois n’est pas coutume, l’alimentation et l’hébergement sont les deux postes de dépenses les plus important de notre budget. S’en suit à part égale le transport et les activités. Il faut dire qu’il y a largement de quoi s’occuper au Chili.
En tout est pour tout, nous aurons donc dépensé 1663,86 € pour 33 jours, soit 50,42 € par jour pour deux personnes. Le taux de change était alors d’environ 1 € pour 786,524 pesos chiliens.

Au final, le Chili nous aura vraiment…

charmé pour…

et déçu pour…

Ses incroyables paysages en Patagonie, véritable paradis des randonneurs La région des lacs quand les conditions ne s’y prête pas
L’île de Chiloé, pour y apprécier la vie locale tout simplement Être loin de la France…
San Pedro de Atacama : vamos a la Luna ! … et donc loin des empanadas à notre retour…
Em-pa-na-das !!
Valparaiso, une vraie surprise comme on les aime

Le Chili en quelques chiffres

1 glacier sur lequel nous avons pu nous aventurer. So crazy !
Une traversée de 30h effectuée sur un ferry entre l’île de Chiloé et Puerto Chacabucco
5h pour traverser à pied la frontière depuis Chile Chico jusqu’à Los Antiguos en Argentine, soit 15km de marche
1 impressionnante photo de la Lune prise dans la lunette d’un télescope à San Pedro de Atacama
Une expédition de 30km en vélo dans la valle de la Luna, soit 4h de galère qui en valait bien la peine
2 kilos pris après avoir mangé pas moins de 20 empanadas depuis notre arrivée En réalité, nous n’avons pas compté et ne nous sommes pas pesés par peur du résultat 😉
La route n°7, la Carretera Austral, route mythique du Chili que nous avons eu la chance de parcourir
1 semaine passée sur l’île de Chiloé à laisser filer le temps

Vous reprendrez bien quelques empanadas un peu de Chile ? On vous laisse donc découvrir notre trip au Chili en vidéo. Have fun !

Et si comme pour nous, la Patagonie vous a fait une grande impression, n’hésitez pas à vous perdre du côté d’El Calafate et d’El Chalten, en Patagonie Argentine !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.