Notre périple sur le Lac Titicaca


Après notre virée d’Arequipa au Canyon de Colca, nous nous dirigeons vers Puno, ville située au bord du lac Titicaca. C’est d’ici que partent les excursions vers le lac pour une durée de 2 jours et 1 nuit. Pour cela, nous pouvons réserver un bateau qui nous fera visiter différents sites sur le lac avec un guide. Nous dormirons chez des habitants et mangerons avec eux le soir. Nous nous retrouvons loin de tout, au milieu de ce lac immense de 8 562 km². Il s’agit du plus grand lac d’Amérique du Sud en terme de longueur et volume d’eau. Sa superficie est devancée par le lac Maracaibo, avec 13 000 km². Situé à 3 812 m d’altitude, avoir la chance de découvrir ce lac se mérite !

Jour 1 : A la découverte des îles flottantes et de l’île d’Amantani

Le bateau nous fera découvrir dans un premier temps les îles flottantes d’Uros. Les Uros sont des peuples aujourd’hui disparus peuplant initialement ces îles. Ces derniers se sont éteins dans les années 50, cédant leurs îles aux Aymaras, riverains du lac Titicaca. Ce sont maintenant eux qui exploitent les îles à des fins touristiques, afin de montrer les anciennes traditions Uros aux touristes. Nous ressentons effectivement cette notion “d’attraction” aux îles et les découvrons donc avec une petite pointe de déception. En effet, les femmes présentent sur l’île ne pensent qu’à vendre des objets divers et variés (soit disant issus de leur propre artisanat, mais nous n’en sommes pas certain !), ou de nous faire faire un tour en bateau fait de roseaux qu’elles surnomment fièrement Mercedes.
Cependant, ces îles entièrement faites de roseaux sont assez intéressantes à voir. Il faut savoir que les Uros vivaient sur un archipel de 40 îles crées à base de Totota, une espèce locale de roseaux qui ne manque pas sur le lac. Toutes les habitations, mobiliers et embarcations étaient fabriqués à partir de ce matériel.
Suite à cela, nous nous dirigeons doucement vers l’île d’Amantani. C’est ici que nous dormirons, logé dans une famille d’accueil. Pour notre part, nous dormons chez la famille du capitaine de notre bateau, avec un autre couple originaire d’Amérique du Sud. C’est ici que nous passerons les plus beaux moments de ces 2 jours sur le lac. Nous serons accueillis avec beaucoup de chaleur et les moments partagés avec les familles, lors des repas notamment, seront plus qu’appréciable. En arrivant sur l’île, nous avons donc eu droit à un très bon repas qui n’était pas de refus.
L’après-midi, une jeune femme de la famille nous emmènera à la montagne Patchatata. Encore une belle promenade en altitude qui nous permettra d’avoir une vue magnifique sur l’île et le lac tout autour. Nous avons également droit à un orage non loin de l’ile, apportant d’avantage un effet impressionnant au lieu. Raymonde et Gérard le feront d’ailleurs à leur rythme, sans forcément pouvoir monter en son sommet. Ils auront cependant pu tout autant profiter de la vue. Ayant d’ailleurs rejoint plus rapidement la maison de notre famille d’accueil, nous les retrouverons un peu plus tard dans l’après-midi, profitant du calme des lieux pour se reposer. Nous ferons également de même avant le repas du soir, que nous passerons également en famille. Ce fût un moment d’échange et de partage vraiment chouette. Anthony étant le seul à parler espagnol dans la pièce, il prendra le temps de nous intégrer au groupe et de nous faire participer aux échanges. Nous passerons d’ailleurs une bonne partie de notre soirée à discuter avec le couple d’Amérique du Sud. Ces derniers étaient très intéressés par notre culture européenne et n’hésitait pas à nous poser des questions. C’est après que les lumières se soient éteintes dans la salle à manger que nous avons été obligé de rejoindre notre lit.

Les îles flottantes d'UrosEt nous voici sur l'île d'AmantaniSur la route vers le sommet de l'îleUne autre vue de l'île depuis la montagne Pachatata
Les belles vues sur le lac Titicaca

Jour 2 : La grimpette sur l’île de Taquile

Après le petit déjeuner, nous quittons notre chaleureuse famille d’accueil pour rejoindre notre bateau. Nous rejoindrons l’île de Taquile, qui nous donnera elle aussi du fil à retordre. Raymonde et Gérard seront encore une fois ravis de grimper les nombreuses marches de cette île plutôt montagneuse. Nous devons rejoindre une place situé dans le village, au sommet de l’île. C’est donc chacun à son rythme que nous arriverons au sommet, récompensé par une vue imprenable sur l’île. C’est également ici que nous avons pu observer un phénomène plutôt rare : une auréole entourant le soleil. Pour les locaux, il s’agit là d’un signe de mauvais présage. Tout cela n’est pas rassurant !
Avant d’entamer la descente pour rejoindre le bateau qui nous ramènera à Puno, nous nous reposons en terrasse accompagné d’une bonne bière fraiche. Nous en profitons pour discuter avec des Français fort sympathiques rencontré le jour-même. Aussi, nous profiterons des boutiques d’artisanat présent sur les lieux.

Nous voici au sommet de l'île de Taquile !Une auréole autour du soleil, cela ne présage rien de bon...Il y a comme un air de ressemblance :-)L'île de Taquile nous offre également une belle vue sur le lac Titicaca
Encode de belles balades pour le 2ème jour sur le lac Titicaca

Ces deux jours sur l’île furent très chouette. Bien que la première visite sur les îles flottantes fût un peu décevante, nous avons tout de même pu profiter de la beauté du lac. Les balades que nous avons faites n’étaient pas forcément de tout repos mais nous avons adoré les paysages incroyables qu’offre le lac et les différentes îles que nous avons pu visité. Notre prochaine étape sera la magnifique ville de Cusco, ou de belles choses nous attend encore.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.